Recettes


Ajo colorao:

Ingrédients: pommes de terre, poivrons rouges secs, œufs, saucisson ou morue, ail et huile.

Préparation: couper les pommes de terre en morceaux de taille moyenne et les faire cuire avec les poivrons, les œufs et le saucisson ou la morue. Lorsque les pommes de terre sont cuites, les écraser en purée et couper le saucisson en petits morceaux. Hacher les poivrons dans le mortier avec l’ail et mélanger avec l’huile, puis rajouter le tout aux pommes de terre puis décorer avec un œuf dur haché.

Pelotas (boulettes):

Ingrédients: pois chiches secs, bacon, boudin noir, os, oignon, ail, viande hachée, persil, cannelle et clou de girofle, œufs crus, piment, farine et citron.

Préparation: faire cuire les pois chiches secs, le bacon, le boudin noir et un os dans une casserole. Couper l’oignon en petits morceaux et l’ail. Lorsque les pois chiches et le bacon sont cuits, bien hacher le tout et rajouter la viande fraîche hachée, le persil, les épices (la cannelle et le clou de girofle), les œufs crus, un peu de piment, un peu de farine de millet et de blé et quelques gouttes de citron pour que l’appareil tienne bien. Mettre de la farine de millet sur nos mains et former les boulettes. Préparer un « sofrito » à part avec de l’oignon auquel nous rajouterons de l’eau, du paprika, du safran et du sel. Lorsque cela arrive à ébullition, mettre les boulettes et laisser cuire pendant dix minutes. Retirer du feu, mettre un couvercle et laisser reposer dix minutes avant de servir.

“Gurullos” au lapin:

Ingrédients: eau, farine, huile, oignon, poivron rouge, morceaux de lapin, laurier et sel.

Préparation : c’est une pâte en forme de cylindre, de la taille d’un spaghetti et d’une longueur moyenne d’un demi-centimètre environ, fait maison avec de l’eau, de l’huile, du sel et de la farine de blé. Seules les femmes âgées gardent encore la main pour former les « gurullos ». Une fois préparés, on les laisse sécher au soleil. Faire revenir l’oignon et rajouter le lapin. Lorsqu’il est doré, rajouter l’eau et laisser cuire jusqu’à ce que la viande soit tendre. Rajouter les pommes de terre en petits morceaux et les « gurullos ». Une fois cuit, rajouter les poivrons rouges moulus et frits.

Gachas:

Ingrédients: farine, sel et eau.

Préparation: faire chauffer l’eau dans une marmite en terre. Lorsqu’elle arrive à ébullition, rajouter la farine et mélanger à l’aide d’une baguette (roseau), appelée « gachero ». Laisser cuire à feu lent en remuant constamment, jusqu’à ce qu’elles soient faites. Les « gachas » se mélangent avec du lait ou avec un bouillon de poisson.

Bouillon de poisson pour les “gachas”:

Ingrédients: poivrons verts, ail, oignon, assortiment de poissons (dorade rose, bogue, araignée, etc.).

Préparation: pommes de terre, tomates, persil et laurier. Préparer un « sofrito » avec des poivrons, de l’oignon et de la tomate et trois gousses d’ail. Rajouter ensuite de l’eau et lorsque la cuisson commence, rajouter les pommes de terre coupées en morceaux et le poisson avec le persil et le laurier et une pincée de safran.

“Migas” de farine:

Ingrédients: 3 verres de farine de blé, 3 verres d’eau, 1 verre d’huile d’olive, une tête d’ail en chemise, 4 poivrons verts, 150 grammes de bacon, 1 kilo de sardines, 1 botte de radis, 1 soucoupe d’olives ouvertes, sel.

– Préparation: choisir l’un de ces rares jours de pluie, peu habituels et tant appréciés, lors desquels les « migas » accompagnées de sardines grillées sont incontournables.

L’ancienne recette se fait avec de la farine au lieu de pain, bien qu’il soit plus facile de les faire ainsi, car il faut savoir les préparer à point. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle profonde. Y frire l’ail entier, sans l’éplucher. Réserver et frire les poivrons coupés en lamelles. Réserver et rajouter le bacon, coupé en lamelles. Réserver. Laisser l’huile sur le feu et rajouter du sel et une cuillérée de farine saupoudrée par-dessus. Cette opération se fait pour que l’huile n’éclabousse pas de trop, rajoutant les trois verres d’eau rapidement pour que la farine ne brule pas.

Lorsque le liquide arrive à ébullition, rajouter les trois verres de farine. Bien mélanger l’appareil et, avec le bord de la spatule, faire des encoches dans la farine pour permettre à l’eau de sortir. Baisser le feu et en veillant à ce que la pâte ne colle pas, continuer de travailler la pâte avec le bord de la spatule pour que des boulettes dorées se forment. Une fois que toute la pâte prend cet aspect, les « migas » seront prêtes. Servir avec les radis épluchés, les poivrons, le bacon, l’ail, les olives et au moins une sardine grillée par convive.